Webmiss



Miya Nekoi est mon nom d'artiste. Je voulais un nom avec une référence au chat, mon animal préféré. Ce qui est aussi la raison du nom du site et son logo ^^'

Je dessine en auto-didacte depuis que je tiens un crayon mais je dessinais au feeling, directement au stylo ou au feutre. C'est d'ailleurs avec cette méthode que j'ai créé ma première BD, en 5ème. C'est une histoire que j'ai retravaillé encore et encore au fil du temps, ainsi que les pages de BD. J'avais fait environ 60p en couleurs, puis plus de 200p en noir et blanc. Cette histoire va avoir plusieurs titre différents jusqu'à son titre définitif : "Senshi Legend".

En 2007, j'ai commencé une fanfiction sur internet qui était basée sur Sailor Moon, ma série préférée, que j'avais mixé avec "Senshi Legend". J'avais emprunté les costumes et les personnages de divers séries pour un défi scénaristique : garder un scénario logique en toutes circonstances. Expérience plutôt réussie :)

En 2009, je découvre les divers livres pour dessiner des mangas et les règles de proportions pour les personnages, ainsi que la perspective... dont j'ignorais tout jusque là. Je m'entraîne donc avec ma fanfiction mais je ne suis pas très satisfaite du résultat , c'est assez râté -,- Je dessine donc le plus possible pour améliorer tout ça. C'est l'avantage d'une fanfiction, c'est un parfait terrain d'entraînement vu qu'on a une référence pour les personnages. J'ai pu m'entraîner à dessiner fidèlement des personnages au design très différents, à étudier avec précision la manière de structurer leur dessin pour  les reproduire correctement, à mettre en place mes propres repères qui doivent fonctionner dans tous les cas.

Maintenant que mes personnages ressemblent enfin à quelque chose, je retente le manga et je fais le premier chapitre ainsi qu'un one-shot...que je recommence plusieurs fois tellement c'est mal fait (raah...les décors...). Au final, ça n'avance pas bien vite T_T

Comme j'avais du mal avec le découpage et la narration en manga, j'ai donc commencé avec une fanfiction en chapitres Word pour  voir comment organiser ma narration et les idées à développer et celles à laisser de côté. J'ai ainsi pu y tester les divers éléments scénaristique de ma BD  et la manière de les raconter. Et surtout : aller à l'essentiel ! Avec des phrases, on a tendance à rajouter beaucoup de scènes superflues, j'ai pu m'en apercevoir en tentant d'adapter fidèlement en manga un des chapitre... Il aurait fallu 180p pour ça, ce qui n'avait aucun intêret.

En parallèle de cette fanfic, je continue de travailler la BD de "Senshi Legend" (qui s'appellait encore "Lucianatori", lieu où se déroulait l'action principale) mais je ne connaissais que le shôjo à l'époque et au scénario ça se ressent... et moi c'est un shônen que je veux faire... Je travaille donc exclusivement sur le scénario  afin de supprimer les blabla inutiles et les scènes de vie quotidienne trop nombreuses en shôjo (et qui ne servent pas à grand chose) pour donner une plus grande place à l'action et aux combats, plus présents en shônen.

Je ferme temporairement le site de la fanfiction afin de travailler le graphisme de mes personnages...trop shôjo aussi, tout comme les costumes. Je peaufine le scénario sur certains points, notamment sur la chronologie qui est complexe et sur  la geographie qui a été entièrement inventée. Au départ, ça devait être des planètes différentes puis c'est finalement devenu des pays.

En 2015, réouverture du site avec cette fois-ci l'histoire de "Senshi Legend" plus proche de ce que je voulais faire au départ ! Je vais y arriver à la faire telle que je l'ai imaginée èvé Bon, c'est pas encore ça, je ne maîtrise pas assez bien la perspective et je passe un temps hallucinant sur les décors...qui sont souvent râtés d'ailleurs ><
C'est sur quoi je me focalise en ce moment, du moins j'essai avec divers techniques. Soyez indulgents donc avec les décors simplistes qui figurent dans les chapitres 1 à 3... à partir du 4, ils sont bien plus présents  >o<

En 2016, sortie de "Color Dancer", une BD qui se veut être ma transition du shôjo vers le shônen, tant sur le graphisme que sur le scénario.